Comment avoir des financements pour votre projet ?

Votre projet, il n’a pas seulement besoin d’être bien rédigé et bien planifié pour réussir. Il vous faut surtout mobiliser une ressource financière suffisante pour le démarrage et la poursuite de votre idée. Quand il s’agit de trouver un ou des financements, la plupart des porteurs de projet connaissent des blocages. Pour cause, c’est une démarche incontournable, mais difficile. Découvrez dans cet article comment débloquer ce genre de situation.

Déterminer d’abord le montant et la nature du projet

Avant de vous lancer à la recherche d’un financement, il est impératif de connaître la somme que votre projet nécessite pour sa réalisation. Ainsi, vous allez déjà réduire votre champ de recherche. En effet, d’un établissement financier à un autre ou d’un financeur à un autre, il y a une plage de budget que vous pouvez toucher.

Par ailleurs, comme il s’agit de votre projet, vous êtes alors le principal, voire le seul concerné. En fonction de votre statut (une entreprise individuelle ou un travailleur indépendant), vous saurez également à quelles solutions de financement vous êtes éligible. Effectivement, la nature de votre projet est déterminante dans la chance d’obtention de financement.

À titre d’illustration, des travaux, l’achat d’une voiture, un achat immobilier et une création d’entreprise n’ont pas les mêmes besoins financiers. Rendez-vous ici pour en savoir plus sur le crédit immobilier. Selon le type de projet, il existe des subventions pouvant être allouées, comme les aides régionales pour la création d’entreprise ou les prêts à taux 0%. Bref, il est important que vous preniez conscience de tous les aspects de votre idée.

Par exemple, pour un achat ou un investissement d’un montant inférieur à 6 000€, vous pourrez passer par une demande de crédit renouvelable.

Déposer des demandes de financement

Une fois que vous avez les informations sur la nature et les besoins de votre projet, vous pouvez faire des demandes de financement. Pour cela, il vous faut avant tout un business plan convaincant. La réalisation et la rentabilité de votre idée vont être analysées par des banques et des organismes financeurs. Si ces derniers sont persuadés de la viabilité de votre projet, ils vous accorderont des crédits. N’hésitez pas à privilégier les prêts d’honneur qui représentent des emprunts personnels à intérêt zéro.

Dans votre plan d’action, vous pouvez pencher une demande de crédit renouvelable ou un remboursement à plusieurs échéances. Il suffit de bien temporiser le démarrage de votre activité vis-à-vis du début du remboursement. Cela vous évite d’éventuels problèmes de mensualités et de surendettement. Sachez que si vous optez pour une assurance quand vous effectuez un emprunt, cela réduit le risque de non-paiement et protège votre prêt en cas d’invalidité ou de décès.

Demander à des connaissances d’investir avec soi

Si vous connaissez des individus susceptibles de s’intéresser à votre projet, vous pourrez leur demander de devenir un investisseur. Différentes possibilités permettent de régir les termes d’un tel partenariat pour financer votre activité. À titre d’exemple, le ou les intéressés peuvent devenir un actionnaire. Il est également possible qu’ils touchent une forme de contrepartie selon vos négociations. Leur soutien financier peut fonctionner comme une demande de crédit renouvelable en fonction de vos accords.

Avec la révolution d’Internet, de nombreuses plateformes regroupent des particuliers qui souhaitent devenir des investisseurs. Plus connu sous l’appellation de financement participatif ou « crowdfunding », vous aurez à les persuader de la rentabilité de votre idée. Tout dépend encore de votre business plan. Cette fois-ci, au lieu de communiquer sur un ouvrage, il est préférable de monter une vidéo. Il s’agit d’une solution plus facile à assimiler pour vos potentiels financeurs.

Profiter des aides

Chaque année, chaque saison, il existe des concours pour les porteurs de projet. Toutefois, les dates ne correspondent pas souvent à votre calendrier de démarrage. Et il n’y a pas pire que de devoir repousser votre lancement. Néanmoins, vous pouvez y gagner des sommes considérables pour commencer votre business. Il y a aussi les subventions telles que votre adhérence à Pôle Emploi si vous êtes chômeur. La déclaration d’un projet de création d’entreprise va vous permettre d’empocher une quelconque somme pour votre retour à la profession. Un petit tour à Pôle Emploi va vous en dire plus sur vos avantages.

Par la même occasion, ne manquez pas de découvrir si votre région alloue des aides aux créateurs d’entreprise. Certaines localités accompagnent les créateurs et les repreneurs d’entreprise comme avec le prêt à taux zéro correspondant à un montant défini. En outre, il reste les organismes publics qui ont déjà subventionné de multiples porteurs de projets. Si votre idée concerne l’innovation et la recherche, vous pourrez bénéficier des remboursements jusqu’à 50 % des dépenses réalisées avec le Crédit d’Impôt Recherche.

Découvrez par la suite sur cet article qui parle de crédit de loisirs. 

Author: Damien