Tout ce qu’il faut savoir sur les lunettes de lecture

Les lunettes de lecture font partie de toutes les pharmacies en France ainsi que des entreprises privées dédiés sur sa vente. Mais comprenons-nous vraiment le but de ces lunettes de lecture ?

Lunettes de lecture en pharmacie : la législation

Depuis 2013, après que 29 pharmacies et syndicats d’opticiens ont déposé des poursuites, la Cour suprême a conclu que la presbytie n’est pas « des erreurs de réfraction telles que des erreurs de réfraction, mais une incapacité à s’adapter en raison de l’âge ». La loupe pour corriger la presbytie n’est donc pas le brevet de l’opticien.

Elle a donc ouvert cet espace à toutes les plateformes de vente qui vendent des lunettes de lecture. Surtout en pharmacie.

Qu’est-ce que des lunettes loupes ?

Il s’agit de 2 loupes, montées sur une monture en métal ou en plastique.

La plage de grossissement est de +0,50 dioptries à +3,50 dioptries. Et le grossissement est augmenté par pas de 0,50.

Vous pouvez utiliser ces lunettes lorsque vous commencez à avoir de l’hypermétropie.

C’est pour une lecture attentive. Jamais clairvoyant.

Ces loupes sont assemblées en chaîne, avec la standardisation au centre.

Ils ont tous les normes CE.

Aujourd’hui, des lunettes dites décroissantes ou de moyenne distance sont en cours de développement. Autrement dit, le grossissement de ces loupes diminue progressivement du bas vers le haut du verre. Cela permet donc d’avoir une distance de lecture de 40 cm à 80 cm voire 1 mètre.

Chaque année, 1 million de paires de lunettes de lecture sont vendues dans les pharmacies et autres espaces de vente.

Un risque ou une aide ?

Lorsque la presbytie survient tranquillement, un ajustement oculaire est de plus en plus nécessaire. Cela conduit à une fatigue oculaire plus grave.

Ensuite, une évaluation ophtalmologique est requise. Parce que cela confirmera que vos yeux ont besoin d’une correction. Surtout il n’y a pas d’autres problèmes physiques à l’exception de la presbytie (pression oculaire, glaucome ou autres corrections autres que la presbytie).

Par conséquent, une loupe aidera les lectures nouvelles et presbytes. Bien sûr, le principe est que la correction des deux yeux est la même ! !

Un point très important : les lunettes de lecture ronde de pharmacie sont installées industriellement selon la distance inter pupillaire standard (la distance entre l’arête du nez et le reflet cornéen). Par conséquent, le centre optique des lunettes ne correspond pas nécessairement à votre propre de mi-distance pupillaire.

Ne vous étonnez donc pas si ce genre de lunettes peut blesser vos yeux même si elles sont correctement corrigées. Par exemple, une distance pupillaire de 30/30 et 28,5/29 centrée sur les verres produira un effet de prisme.

De plus, la loupe ne tient pas compte d’un éventuel astigmatisme.

Bref, ces verres supplémentaires vous sont d’une grande aide, mais nous vous déconseillons de les utiliser en grande quantité.

Author: Damien